UA-64485316-3

Témoignage de Muriel Fry-Bellenoue

La marche des Fiertés 2015 à Paris.

 



C'est sur, si je n'avais pas été directement concernée, je n'aurais jamais participé à la "Marche des Fiertés" qui a eu lieu le 27 juin 2015 à Paris. Mais ce que les médias m'avaient montré de cette manifestation m'interrogeait et m'inquiétait...
Mon fils, membre de la communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Transgenres) n'aurait raté pour rien au monde ce rendez-vous!
Depuis bientôt 2 ans, il milite activement dans une association à destination des jeunes LGBT. Cette association, "le MAG", prône la tolérance et le respect. Elle apporte un soutien aux jeunes de 15 à 26 ans, par l'accueil et l'écoute, organise des sorties et fait des interventions en milieu scolaire...(Tiens! ça me fait penser à l'APF!!)
Il fallait donc que je monte à Paris me rendre compte par moi-même.

Qu'est-ce que  "la marche des Fiertés"?

A première vue, un défilé de chars représentants diverses associations LGBT, le tout dans une ambiance festive...mais surtout, c'est une immense fierté de tous les participants de se montrer à visage découvert...
Si l'homosexualité est encore illégale dans plus de 100 pays dans le monde, en France, elle est dépénalisée depuis la Révolution Française et n'est déclassifiée comme maladie que depuis 1981! (sources internet)
L'OMS (organisation mondiale de la santé) ne supprima l'homosexualité de la liste des maladies mentales que le 17 mai 1993!...date qui sera retenue pour la commémoration de la journée internationale contre l'Homophobie.
Me voilà donc par ce bel après-midi de juin, déambulant parmi la foule, du Jardin du Luxembourg à la Place de la République, sous un flot de musique (chaque char a sa sono), au milieu des rires et des danses...
Tous les âges sont représentés et les couples les plus âgés sont fiers de se promener main dans la main.
Il y a autant de personnes qui défilent que de curieux qui regardent.
Naturellement, quelques tenues excentriques agrémentent la foule et monopolisent les photographes.
Les slogans de diverses associations attirent le regard et rappellent que le combat contre le Sida et l'homophobie continue...
Mais c'est surtout la joie et la fierté de participer à ce grand défilé que je ressens autour de moi et dans le regard de mon fils, qui me marqueront le plus!"

Muriel BELLENOUE

DSCN2839.JPG DSCN2860.JPG
DSCN2849.JPG DSCN2859.JPG
DSCN2865.JPG DSCN2866.JPG

DSCN2900.JPG

 

Les commentaires sont fermés.