Histoire de l’APF en Haute-Vienne

L’APF est présente en Haute-Vienne depuis 1949.

1949/1953

Mise en place d’un réseau de correspondants et d’un courant d’entraide morale et sociale.

1954

Création d’un service social spécialisé

1955

Création d’un secrétariat permanent

1956

Premier camp européen de vacances sous toiles conçu et vécu par les jeunes grands handicapés sur la commune du Vigen. Il fonctionnera ensuite sur la commune de Razès pendant 10 ans, tous les étés.

1957/1959

Cr2ation d’une délégation régionale de l’APF à partir de Limoges. Elle comprend la Haute-Vienne, la Creuse, la Corrèze et l’Indre. Un service social spécialisé et une permanence fonctionneront dès lors dans chaque département.

1960

Ouverture d’un Centre Médico-Social pour les personnes handicapées, 23 rue Ferdinand Buisson à Limoges.

1961/1964

Elaboration d’un projet d’établissement pour enfant handicapés moteurs à Couzeix.

1964/1965

Construction et ouverture du foyer pilote pour l’instruction et les soins des enfants handicapés de 6 à 20 ans à Couzeix.

1966

Ouverture de l’Institut d’Éducation Médico-Scolaire « Gervais de Lafond » à Couzeix.

1966/1968

Nouvelle structuration de la délégation départementale qui fonctionne maintenant avec son bureau départemental, son service social, son groupe de parents d’enfants handicapés, son groupe de jeunes, son groupe d’amitié, son comité d’honneur.

Mise en place, avec le concours de l’administration hospitalière et l’éducation nationale, d’un service d’enseignement : « l’école à l’hôpital »au profit des enfants en cours de traitement de longue durée.

Participation au lancement d’un établissement pour l’instruction et les soins des enfants infirmes moteurs cérébraux, avenue de la libération à Limoges.

 Recherche et accompagnement de 25 familles d’accueil pour les enfants IMC en rééducation à l’institut qui ne possède pas d’internat.

 Lancement d’une cordée, par circulation de bandes magnétiques, entre grands invalides immobilisés à la campagne.

1969

Création en Haute-Vienne de la première voiture française de conduite automobile sur véhicule aménagé pour les personnes en situation de handicap. Premier diplôme français de monitorat de conduite automobile délivré à une personne en situation de handicap de la délégation APF Haute-Vienne

1973

Décision de supprimer le système de la « journée nationale » avec le tronc tendu sur la voie publique et l’exhibitionnisme des personnes en situation de handicap mendiant dans la rue au mépris de leur dignité. De ce fait, élimination d’un signe collectif extérieur de ségrégation entre personnes valides et handicapées.

1974

Lancement d’une « campagne du timbre » destinée à procurer à la délégation les ressources indispensables à la poursuite de son action et à remplacer la semaine nationale. Cette campagne revêt indéniablement un caractère d’information de dépistage des personnes en situation de handicap et de recrutement de sympathisants valides.

 Création d’une coopérative d’entraide permettant aux personnes en situation de handicap et leur famille l’achat de vêtement à prix très avantageux. Elle assure également la distribution gratuite de vêtements à des familles dans le besoin ou à des personnes en situation de handicap en « hospice ».

1978

Ouverture de l’Institut d’Education Motrice APF à Beaune-les-Mines, près de Limoges

 Elaboration d’un projet d’établissement pilote (avec éducation des mamans, nourrissons et préapprentissage pour les plus grands) avec internant, pour l’instruction et les oins des jeunes IMC, spina-bifida et myopathes à Beaune-les-Mines

1982

Création d’un service auxiliaires de vie à la Délégation de la Haute-Vienne.

1990

Création d’un service ergothérapie à la délégation de la Haute-Vienne

1999

Création d’une équipe spécialisée pour la vie autonome à domicile (ESVAD) de 48 places à la Délégation de la Haute-Vienne

2005

Extension de la capacité d’accueil de l’ESVAD à 53 places.

 Création d’un service mandataire d’aide à la personne.

2006

Création d’un Service de Soins Infirmiers A Domicile pour Personnes Handicapées (SSIAFPH) de 10 places.

2007

Création de la plate-forme Médico-sociale du Service de Soins d’Aide et d’Accompagnement à Domicile APF (SSAAD)

 Requalification de l’ESVAD en Service d’Accompagnement à la Vie Sociale nommé SAPHAD (Service d’Accompagnement pour Personnes Handicapées A Domicile)

 Arrêté conjoint du Conseil Général et de la DDASS, du Service Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile (SPASAD) regroupant le SAAD et le SSIADPH.

2008

Extension de la capacité d’accueil du SAPHAD à 61 places.

Création de la veille itinérante de nuit.

2009

Financement par l’AGEFIPH pour la réalisation de prestations ponctuelles spécifiques.

2011

Extension de l’activité du SAAD à 65 000 heures.

 Extension de la capacité d’accueil du SSIADPH à 13 places. CPOM avec ARS commun aux structures APF financées par l’Assurance Maladie.

 

En outre, depuis plus de 20 ans, notre Délégation :

  • Mets en place des activités de loisirs, des ateliers thématiques, des groupes de rencontres,
  • Favorise la prise de responsabilités et d’initiatives par le biais de « groupes relais » gérés et animés par des personnes en situation de handicap,
  • Défend, par son action nationale et départementale, sur le plan législatif, les intérêts des personnes en situation de handicap.

Elle est reconnue d’utilité publique.

 En 2013, plus de 2951 personnes, 212 adhérents, 59 bénévoles réguliers, 
17 bénévoles occasionnels et 2663 donateurs soutiennent l’Association des Paralysés de France en Haute-Vienne.

Les commentaires sont fermés.